Mot d'accueil de la Présidente

Lorsque j’ai franchi la porte du refuge, j’espérais que le statut de l’animal allait changer et qu’il ne soit plus considéré comme un bien meuble en imaginant naïvement que cette reconnaissance lui permettrait de bénéficier d’une meilleure protection.

Le 28 janvier 2015, l'Assemblée nationale a voté un amendement permettant de clarifier le statut de l'animal domestique.
Enfin, nous leur reconnaissons la qualité "d'êtres vivants doués de sensibilité".

Pour autant, cette reconnaissance s’arrête aux portes de nos abattoirs.
Les scandales d’Alès, du Vigan, et de Mauléon-Lichaire révélés par l’association L214 ne sont malheureusement pas une exception.

Alors même que les animaux de compagnie bénéficient d’un nombre de plus en plus important de sympathisants, je suis horrifiée de la manière dont sont traités les animaux dits de consommation.

Je pense qu’il appartient à tout un chacun de contribuer à améliorer le sort de ces animaux, de se mobiliser avec force pour dénoncer cette barbarie et de regarder de plus près ce que nous mangeons.

Pour ce qui est du sort de nos compagnons à quatre pattes, je suis souvent médusée lorsque je parcours les réseaux sociaux.
Pas un jour sans que des images, des vidéos ne témoignent d’actes de maltraitance et de cruauté.
Nous en sommes témoins, puisque nous accueillons également des animaux victimes de la bêtise, de la méchanceté humaine.
Pour autant, certaines histoires finissent bien et nous poussent à continuer notre action sur le terrain.

Nous remercions toutes les personnes qui font le choix de venir adopter dans notre refuge et qui offrent ainsi une seconde chance à nos protégés.

Notre nouveau site vous permettra d’avoir une meilleure vue sur notre association et sur les animaux accueillis.
Ils vous attendent et croyez-moi l’amour indéfectible qu’ils vous porteront marquera à jamais votre vie.

SABINE FGHOUL