Tarifs, conditions d'adoption et conseils pratiques

Nos chiens rejoignent leur nouvelle famille :

● Identifiés (Puce électronique ou tatouage)
● Vaccinés (primo vaccination CHPLR et toux du chenil)
● Stérilisées pour nos femelles et castrés pour la majorité de nos mâles

Pour toute adoption, veuillez nous présenter :

● Une pièce d’identité
● Un justificatif de domicile récent (Facture de gaz, téléphone, …)
● Une attestation d’assurance responsabilité civile

Nos tarifs :

185 € pour les mâles non castrés
265 € pour les mâles castrés (280 € pour les mâles de moins de 8 mois)
275 € pour les femelles stérilisées (290 € pour les femelles de moins de 8 mois)



Conseils Pratiques

Pour vous aider, une règle d'or : respecter son animalité, ce n'est pas un humain ! Pour que votre compagnon soit bien dans ses poils suivez ces quelques conseils.

UN CHIEN A BESOIN :

• D'un ou de maîtres qui se comportent de manière cohérente, bref qui assument le rôle de chef de meute.
• De savoir clairement ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. Ce qui est interdit doit être exigé par tous, ce qui est permis doit être encouragé par tous !
• D'avoir un endroit qui lui est propre, lieu où il peut se retirer pour se reposer, dormir, se réfugier et même se soustraire à toute punition. Cet endroit sera un havre de paix inviolable.
• De balades, même s'il dispose d'un jardin, car ces promenades seront un moyen de rester en contact étroit avec son environnement, c'est-à-dire avec les autres chiens. Laissez-le renifler les crottes !
• De manger toujours la même alimentation, sinon gare aux diarrhées.
• De manger après la famille et au calme.
• D'être protégé des enfants, ils ne mesurent pas toujours leurs gestes, et peut avoir une réaction inappropriée. Il est important de respecter ses temps de repos.

UN CHIEN NE DOIT PAS ÊTRE :

• Considéré comme un humain mais en chien et dans tous les cas jamais comme un jouet.
• Toléré sur les fauteuils, canapés, dans la chambre à coucher. Le chef de meute ne partage pas ses lieux de repos.
• Autorisé à pénétrer selon son bon vouloir dans la chambre des enfants.
• Nourri alors que la famille mange. Le chef de meute ne partage pas son repas !
• Réprimandé s'il n'a pas été pris sur le fait. Contrairement aux idées reçues au-delà de quelques secondes le chien ne fait plus la liaison entre son action et la punition.
• Puni quand il se couche sur le dos, se couche en baissant les oreilles. Contrairement aux croyances, il ne fait pas cela parce qu'il sait qu'il a mal fait mais pour montrer qu'il reconnaît et se soumet à l'autorité du maître.
• Nourri 2 heures avant ou après un effort physique, à cause du risque de retournement d’estomac : urgence vétérinaire vitale.
• Laissé dans une voiture au soleil, un chien se déshydrate en 20 minutes.

EN CONCLUSION :

Pour que cette rencontre, cette adoption soit un succès pour vous et pour lui, ne le traitez surtout pas comme un animal traumatisé.
Comme nous, il a peut-être acquis de mauvaises habitudes qui peuvent mettre plus ou moins longtemps à disparaître.
C'est pourquoi il est vital pour lui de savoir, dès son arrivée chez vous, ce qui est permis et ce qui ne l'est pas. Sachez qu'il va vous observer intensément pendant les premières semaines de sa nouvelle vie, afin de comprendre les règles du jeu et d'utiliser en sa faveur les faiblesses que vous aurez montrées. Soyez aussi attentif que lui pour corriger très vite les possibles erreurs.
S’il s’agit d'un chiot, il est fortement conseillé, comme pour un chien adulte, de mettre en place les interdits dès son arrivée. Cela lui permettra de se structurer de se hiérarchiser et devenir un compagnon agréable une fois adulte.
N’hésitez pas à contacter le refuge si vous constatez que vous êtes en difficultés. N’attendez pas que la situation dégénère.
Nous vous conseillerons au mieux, et nous vous mettrons en relation avec un comportementaliste, ou un éducateur canin, si nous estimons leur intervention nécessaire.